Top Menu

OFFSET – Bière blonde neutre en carbone

Cet hiver, chez LVG, nous redéfinissons la consommation responsable en introduisant OFFSET: une bière qui contient du CO2, utilise le CO2 pour la servir, la fabriquer et la transporter, mais qui a un bilan carbone neutre. Comment…?

Même nos cerveaux minuscules et imbibés d’alcool ont fini par penser que nous devrions tous agir un peu plus de manière responsable face à l’avenir de notre planète. Nous ne sommes certes pas (encore) des anges, mais nous en avons rencontrés quelques-uns sur le chemin de ‘Hey, j’ai eu une idée!’ dans ‘ OFFSET – Bière blonde neutre en carbone ‘. Ces anges incluent le gang de One Tree at a Time (plus d’informations sur ceux-ci ci-dessous). Des initiatives environnementales inspirantes, un ninja du design en la personne de Courtney Flannagan et un groupe de nos clients qui sont aussi désireux que nous de partager le minuscule fardeau d’avoir à dénicher une bonne pinte sans que cela ne coûte à la terre.

Soyons clairs, nous ne sauverons pas la planète avec cette seule idée, mais nous  avons trouvé là, un moyen d’avoir un peu moins d’impact. OFFSET ne fait que ça – compenser. Pour tout le CO2 nécessaire à la fabrication de ce joli petit verre de boisson pétillante de couleur dorée, nous en captons plus que nous n’en émettons et nous soutenons des éco-projets remarquables en parallèle.

Le concept est assez simple: offrir la possibilité de partager le coût de la compensation d’un baril de bière avec nos clients bars et restaurants et s’assurer que les €€€ finissent au bon endroit. Facile? Non ?

Combien est ce que ça coûte? Où envoyez-vous l’argent et quelles sont les grandes lignes? 

Le business de la bière nécessite une myriade d’industries allant de la production d’énergie au transport et à l’agriculture. Il utilise beaucoup d’eau et transforme le tout en problème qu’il faudra régler ailleurs. On peut produire de la bière toute l’année même si les ingrédients qui la composent ne le sont pas. Elle repose dans des fûts en acier dans de grands entrepôts et attend qu’un camion géant la conduise dans un autre entrepôt pour être encore transportée par camion et envoyée sur les routes de montagne. Est-ce que vous imaginez seulement ?! Qui pourrait croire les rouages qui s’imbriquent ​​de bout en bout pour ces productions?

Personne ne le fait ! Nous avons donc pris contact avec One-Tree-a-Time, une organisation locale à but non lucratif basée dans le domaine skiable des 3 Vallées qui aide les entreprises respectueuses de l’environnement comme la nôtre, à voir au-delà de l’arbre qui cache la forêt. Nous avons suivi avec intérêt les développements de One Tree At A Time. Bien qu’ils aient pour objectif global de faire évoluer les comportements et les processus métier visant à réduire la production de carbone, ils encouragent également les entreprises à prendre toutes les mesures possibles pour être plus verts. Gav de One Tree a déclaré: «Compenser le carbone de votre bière blonde est un bon début, mais ne peut être vu comme un aboutissement. Nous sommes impatients de collaborer plus étroitement avec LVG à l’avenir. Nous voulons les aider dans leur cheminement pour devenir plus écologique et plus efficace en termes d’émission de carbone ». L’initiative One Tree a tant de succès que pour l’instant, ils ont dû cesser de rechercher de nouveaux partenaires pour pouvoir faire un excellent travail avec ceux avec qui ils collaborent  déjà. LVG a fièrement pris place dans la file d’attente pour la réouverture de leurs portes.

One Tree nous a aidé à calculer le montant qu’il en coûterait pour compenser le bilan carbone de chaque fût. Même si ils ont trouvé cela extrêmement difficile, nous avons arrondi le chiffre final à la hausse par deux fois, puis nous l’avons arrondi à 1 €. Étant donné que vous pouvez compenser un vol Genève-Londres pour moins de 4 €, nous pensons que ce n’est pas si mal 1 € pour un fût entier. C’est juste au-dessus de zilch par verre. Niet, nada, rien, drobnostka…. Dis-le comme tu veux – la bière est bonne, la planète est heureuse et cela ne coûte que très peu – alors comment ne pas aimer?

Alors, qu’advient-il de cet argent ? Eh bien, nous le récupérons et l’envoyons via One Tree vers «Des arbres pour l’avenir», où chaque euro versé sert à planter 10 arbres mais ça ne s’arrête pas là. Ils ne se contentent pas de planter un arbuste dans un bosquet pour qu’il meure un mois plus tard, ils construisent des jardins forestiers, des projets agricoles durables, qui capturent bien plus de CO2 que notre bière n’en crée. Ce faisant, ils créent également de la nourriture, des emplois et de l’espoir pour les communautés les plus vulnérables. C’est formidable, car nous pensions seulement pouvoir compenser nos émissions de CO2, mais nous en faisons beaucoup plus.

Chaque voyage doit commencer par un premier pas et OFFSET est le nôtre. Nous en sommes sacrément fiers. Disponible uniquement en format fût, cherchez le sigle OFFSET dans les bars après-ski près de chez vous et si vous ne le trouvez pas, demandez «y avez-vous pensé ?».

Tout le monde devrait avoir le droit de boire de façon responsable.

LVG

 

Comments are closed.
Hello